Est-ce que je peux porter un bermuda au travail ?


Bermuda de travail autorisé dans certains métiers

Pantacourts, Bermudas ou Shorts, sont la solution idéale pour le confort du salarié lors des fortes chaleurs. Cependant, ces vêtements ne sont pas toujours appréciés de l’employeur. En tant qu’employé de l’artisanat, de l’industrie, ou du bâtiment, la loi vous autorise-t-elle à porter ce type de tenue au travail ? Faites-le point sur les lois en vigueur.

Loi sur le port des vêtements de travail


Le Code du Travail prévoit à l’article Article L1121-1

Nul ne peut apporter aux droits des personnes et aux libertés individuelles et collectives de restrictions qui ne seraient pas justifiées par la nature de la tâche à accomplir ni proportionnées au but recherché.

Le choix de sa tenue vestimentaire est une liberté individuelle qui ne peut être restreinte que pour des raisons précises et justifiées. Ainsi, un employeur peut interdire le port d’un type de vêtement particulier uniquement si cette interdiction est liée à l’activité exercée par le salarié.

Comment savoir si je peux porter un bermuda de travail ?


Les obligations vestimentaires du travailleur sont généralement mentionnées dans son contrat de travail, dans le règlement intérieur ou un code d’entreprise, dans une note de la direction, un brochure spécifique…

Deux raisons justifient l’interdiction de porter un vêtement : la sécurité et l’hygiène et le respect de l’image de l’entreprise.

Le port du bermuda de travail peut donc être autorisé comme interdit selon les situations que vous rencontrez.

Bermuda Short pour travailler

Pourquoi le bermuda de travail peut-il être interdit ?


Le short ou le bermuda de travail peut être considéré comme une tenue vestimentaire incompatible avec le contact avec la clientèle. C’est pourquoi le port d’un bermuda n’est pas toujours adapté à un chef de chantier ou un conducteur de travaux.

Le bermuda et le pantacourt peuvent aussi être interdit pour des raisons de sécurité. Par exemple, un ouvrier de l’industrie travaillant avec des métaux en fusion risquerait des brûlures graves s’il travaillait avec ce type de vêtement.

Y a-t-il un risque à porter un vêtement « non autorisé » ?


Dans le cas où un bermuda de travail est interdit pour un motif légitime, la sanction de l’employeur peut aller jusqu’au licenciement du collaborateur si celui refuse d’obéir.

Existe-t-il d’autres lois sur les vêtements professionnels ?


Le Code du Travail contient de nombreuses lois qui s’appliquent aux équipements de protection vestimentaires comme les loi sur l’achat et l’entretien des vêtements de travail ou la loi sur l’achat des chaussures de sécurité.

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Commentaire